Notre rencontre avec Miary RANGODONARISON

Miary Rangodonarison

"Mon rôle professionnel est d'inspirer mon entourage à de 
la sagesse et de l'altruisme comme nous l’ont 
enseigné nos ancêtres." 

Miary RANGODONARISON est le premier InCOMER, mis en lumière. Ce jeune entrepreneur opère dans le secteur des nouvelles technologies avec la volonté de participer au développement économique de Madagascar. Il incarne à travers son parcours cet esprit d’indépendance et de grandeur qui revêtent d’une grande importance pour InCOME Associate.

1- Bonjour Miary RANGODONARISON, pouvez-vous nous présenter votre structure ainsi que votre rôle?

MYKANDRA est une entreprise commerciale, de taille humaine. Elle fournit des produits et des services dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, les grands comptes professionnels sont les plus preneurs quoique les particuliers jouent un rôle prépondérant pour le marketing de proximité. Je suis le Gérant-Propriétaire.

2- Quel est le moteur à l’origine de la création de votre entreprise ?

Depuis belle lurette, je me suis déjà préparé pour travailler à mon propre compte, après 12 ans de bons et loyaux services dans diverses structures et dans divers secteurs,  je me sens amplement prêt pour voler de mes propres ailes, avec l’opportunité où je peux capitaliser en même temps mes relations professionnelles, mes acquisitions multidisciplinaires sur le management, les relations publiques, les compétences techniques … surtout que mes anciens fournisseurs ont voulu que je leur fournisse en retour les mêmes produits et services.

3- Selon vous, quelles sont les évolutions ou au contraire, les éléments qui doivent être améliorés dans votre secteur d’activité ? Et quelle personne morale est plus à même à endosser ce rôle ?

Dans notre secteur, les prestataires sont nombreux, mais le marché est là avide de moteur qui leur créé et leur propose de nouveaux produits surtout de nouveaux services.  Les opportunités sont illimitées dans les affaires de la NTIC, chacun aura son compte,  il suffit d’écouter le marché et de lui proposer des solutions adéquates, de reconnaitre les situations tout en rectifiant le tir. Il faut appréhender et s’adapter au même rythme de l’évolution de la technologie.

4- Quelle place, votre structure souhaite-t-elle occuper afin de contribuer au développement de Madagascar ?

Vendre et offrir des services ne sont qu’une étape, nous voulons innover et produire localement au lieu de copier et d’importer, selon les besoins réels du pays.
Certes, nous avons des compétences à revendre mais elles resteront passives tant que notre pays ne fait qu’acheter et consommer.

5- Comment définissez-vous votre activisme professionnel dans la volonté de participer à la croissance de MADAGASCAR ?

Déjà, chacun de nous,  dans notre travail de tous les jours, indépendamment du secteur d’activité… chacun contribue à l’édifice d’une nation forte et débout.  On ne peut pas parler de croissance sans parler de nos richesses humaines. Si les intellects, les soi-disant diplômés n’ont rien fait, mise à part s’enrichir pour eux-même sans jamais penser donner un peu aux autres.

Ainsi, mon rôle professionnel est d’inspirer mon entourage à de la sagesse et de l’altruisme comme nous l’ont enseigné nos ancêtres.

6- Si vous deviez communiquer sur votre structure, qu’est-ce que vous direz pour attirer davantage de donations et de contributions ?

Notre prestation reste toujours dans le domaine des technologies innovantes, nécessaires et utiles pour l’humanité.

7- Le mot de la fin ?

Nous remercions InCOME Associate pour cette interview enrichissante, qui nous permet aussi de se poser la question au fond de nous-mêmes, de parler de notre propre réalité et de partager notre avis sur le devenir de Madagascar.
Quelques lignes ne suffisent pas à parler de tout mais largement suffisant pour que vous puissiez tirer des conclusions constructives sur chacune de nos réponses.

Merci.

www.mykandra.com